Finance et économie

Crédit 500 euros sans justificatif : les solutions pour l’obtenir

microcrédit de 500 euros

Il arrive parfois de faire face à d’énormes problèmes de trésorerie et n’arriver pas à épargner de l’argent. Pourtant, la moindre dépense intempestive risque de déstabiliser sa vie. Du coup, on est obligé de faire un prêt auprès des établissements financiers ou bancaires. Dans cette optique, le Crédit 500 euros rapide sans justificatif est la solution facile pour pallier les imprévus du quotidien. Mais comment donc obtenir un crédit 500 euros sans justificatif ? Découvrez les réponses à cette question dans cet article et les conditions à respecter.

Souscrire un microcrédit de 500 euros

Quand on a moins de revenus et ne peut pas se constituer une épargne, le moindre imprévu est susceptible d’affecter durablement l’équilibre du budget. Par conséquent, on a besoin d’emprunter de l’argent. Pourtant, les chances d’obtenir un prêt auprès des organismes financiers traditionnels sont très faibles.

De plus, la plupart des enseignes classiques ne s’intéressent pas à ce type de client. Face à cela, certains établissements spécialisés ont développé des offres de microcrédit permettant de faire un prêt de 500 euros à 1 000 euros. Ce type de prêt était au départ destiné aux entrepreneurs qui désirent monter leur propre affaire.

Mais depuis quelques années, le microcrédit peut être utilisé pour d’autres projets personnels et connaît un essor fulgurant. Le montant d’un microcrédit personnel varie de 500 euros à 5 000 euros. Généralement, il est associé à un taux d’intérêt compris entre 1,5 % et 5 % et se rembourse sur quelques mois ou quelques années.

Crédit 500 euros sans justificatif : les conditions pour l’obtenir

Tout d’abord, il est possible de souscrire un microcrédit de 500 euros en ligne, notamment en cas d’urgence. Pour obtenir le crédit, il faut être majeur, avoir une source de revenus identifiée ainsi qu’un compte bancaire. D’ailleurs, un comparatif des offres les plus intéressantes et il faut choisir un organisme financier. Une fois sur le site web de ce dernier, il faut remplir le formulaire de demande de crédit.

On reçoit généralement une réponse de principe dans la journée ou le lendemain. Il faut ensuite signer le contrat et le renvoyer par voie électronique, suivie des documents réclamés. Si l’emprunt est accordé, les fonds ne sont mis à disposition sur le compte du client qu’après expiration du délai de rétractation prévu par la loi.

Cependant, le prêteur doit vérifier la solvabilité en se basant sur les documents qui détaillent les revenus comme la fiche de paie, l’avis d’imposition, le titre de propriété d’un bien, etc. À défaut, une personne physique doit se porter garante pour le règlement des mensualités en cas d’incapacité du souscripteur à honorer ses obligations.

Les autres solutions disponibles

De nos jours, les plateformes de demandes de prêts entre particuliers se multiplient. Il s’agit d’un système mettant en relation des épargnants et des emprunteurs, y compris les personnes qui n’ont plus accès aux circuits de financement traditionnels. Le site s’occupe de toute la procédure d’octroi des fonds et apporte la sécurité grâce à un choix rigoureux des partenaires financiers qui accordent les crédits.

Sinon, on peut aussi se tourner vers des personnes de confiance de son entourage pour emprunter de l’argent. Néanmoins, l’emprunteur ainsi que le prêteur ont l’obligation de déclarer la transaction. Par ailleurs, il est conseillé de le formaliser par une reconnaissance de dette ou un contrat idéalement rédigé par un notaire ou un avocat.